Les perturbateurs endocriniens

Un perturbateur endocrinien?

 

Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS) "Un perturbateur endocrinien est une substance ou un mélange de substances, qui altère les fonctions du système endocrinien (ou hormonal) et de ce fait induit des effets néfastes dans un organisme intact, chez sa progéniture ou au sein de (sous) - populations".

Ce sont les hormones qui sont les victimes de ces perturbateurs, ce qui est très préoccupant pour notre santé. Effectivement, les hormones sont des substances chimiques fabriquées par des glandes tel que l'hypophyse, la thyroïde... Ces substances contrôlent un grand nombre de fonctions dans notre organisme (par exemple, nos humeurs, la croissance, la reproduction, etc.) 

 

La découverte des perturbateurs endocriniens (PE) s'est faite en 1988 par Ana Soto (endocrinologue et professeure de biologie moléculaire). Elle a effectué différentes études sur les influences de ces perturbateurs notamment pour le Bisphénol A, dont son existence a été décelée, par hasard, pendant une recherche sur les proliférations des cellules mammaires : lors de la comparaison entre des cellules avec et sans œstrogène, ces cellules ont été contaminées par les tubes en plastique qui contenaient du Bisphénol A.

Leurs actions sur notre corps

Schéma des différents modes d'action des perturbateurs endocriniens
Schéma des différents modes d'action des perturbateurs endocriniens

 

 

Les PE ont deux modes d'action. Dans un premier temps, ils peuvent imiter le mode d'action d'une hormone en prenant la forme de celle-ci. Une fois fixée sur le récepteur, l'information qui sera transmise à l'organe sera altérée. Son second mode d'action est d'inhiber les hormones en se fixant sur le récepteur. Comme pour son premier mode d'action, l'information sera défaillante du fait que l'hormone aura été bloquée par le PE. 

C'est en 1991, que nous nous sommes aperçu que les actions des PE avaient des conséquences diverses sur notre organisme :

- Baisse de la fertilité

- Augmentation des anomalies sur les nouveaux-nés

- Baisse de l'âge de la puberté

- Certains cancers hormono-dépendants

- Diabète

- Autisme

- Obésité

- Excès de violence

 

 

 

 

De nombreuses recherches ont démontré qu'une faible concentration de PE suffisait à avoir des conséquences néfastes. Toutefois, le plus dangereux n'est pas l'exposition à une molécule de PE, mais l'accumulation de différents types de PE : c'est ce qu'on appel l'"effet cocktail".

Les grandes familles de perturbateurs endocriniens

Famille des dérivés phénoliques (source : institut national du cancer)
Famille des dérivés phénoliques (source : institut national du cancer)

Les dérivés phénoliques sont de la famille des perturbateurs endocriniens la plus diversifiée. On la retrouve aussi bien dans les plastiques alimentaires que dans les cosmétiques.

Famille des pesticides (source : institut national du cancer)
Famille des pesticides (source : institut national du cancer)

Les pesticides sont la famille la plus connue ou la plus médiatisée car elle touche directement notre alimentation. Elle est utilisée aussi bien par les agriculteurs pour augmenter leur rendement que par les consommateurs pour avoir de beaux jardins, la plus forte concentration en pesticide a été constaté chez les particuliers. Effectivement, les particuliers n'étant pas informés sur les produits à privilégier dans leur jardin, il arrive de trouver des produits interdits dans les cultures, mais aussi la trop forte concentration de produits phytosanitaires dû à une utilisation quotidienne.

Famille des retardateurs de flammes (polybromodiphényls)
Famille des retardateurs de flammes (polybromodiphényls)

 

 

 

 

Ces produits sont utilisés lors de la fabrication de mobilier, de tapis ou sur les équipements électroniques afin de réduire et ralentir la combustion.

Famille des biocides
Famille des biocides

 

 

 

Les biocides sont souvent utilisés dans les produits de traitement des insectes que l'on considère comme nuisible. Ainsi, nous pouvons retrouver les produits anti-poux, anti-tique ou plus largement les insecticides (moustiques, puces, etc).

Famille des phtalates (source : institut national du cancer)
Famille des phtalates (source : institut national du cancer)

 

 

 

 

Les phtalates se retrouvent dans 90 % du PVC afin d'assouplir les plastiques. On les retrouve également dans les jouets pour enfant, chaussures, vêtements, et même les cosmétiques pour éviter au vernis de s'écailler ou en tant que stabilisateur d'odeurs dans les parfums.

Famille des alkylphénols (source : institut national du cancer)
Famille des alkylphénols (source : institut national du cancer)

 

 

 

Nous retrouvons cette famille dans les produits ménagers, tels que les lessives, les linguettes ou encore les détergents. Mais ils sont présents aussi dans les emballages alimentaires et se transmettent dans la nourriture.

Impacts sur la biodiversité

Les perturbateurs endocriniens impacts l'homme, mais aussi la biodiversité. Il peut y avoir des effets néfastes sur le comportement des abeilles, le changement de sexe chez les poissons à cause de la forte concentration d’œstrogène dans l'eau dû aux contraceptifs et bien d'autres. Effectivement, plus l'espèce est petite, plus l'impact des perturbateurs endocriniens  sera grand sur elle.

 

Le xénope lisse, Xenopus laevis (source : inpn)
Le xénope lisse, Xenopus laevis (source : inpn)

Prenons l'exemple des  têtards : cette larve d'amphibiens est d'autant plus touchée par les PE car elle vie, grandie, se nourrit et se reproduit dans l'eau, les perturbateurs endocriniens jouent bien un rôle dans le déclin des amphibiens. Pour cause, ils peuvent provoquer une forme de diabète chez ces petites bêtes... Ce diabète est semblable au diabète de type 2 que nous connaissons bien. Une étude a été menée sur les amphibiens par le CNRS : les xénopes ont été soumis à une exposition au benzopyrène qui est un hydrocarbure aromatique polycyclique, à des doses équivalentes aux normes légales émises par l'OMS. Ces scientifiques ont alors découvert que les amphibiens avait développé ce diabète. Après arrêt de cette exposition durant une année, ils ont observé que cette maladie était toujours présente et qu'elle impactait aussi la génération suivante. Ce qui implique l'hérédité du diabète causé par les perturbateurs endocriniens...

Comment éviter l'exposition aux perturbateurs endocriniens ?

Comme vous avez pu le constater, les perturbateurs sont présent partout dans notre environnement. Il est donc impossible de les supprimer tous du jour au lendemain ; cependant, il existe certains gestes qui permettent de les diminuer, comme par exemple d'éviter d’acheter des aliments emballé dans du plastique et de privilégier le vrac dans un sachet en toiles. De plus, il est préférable d'éviter les fours à micro-ondes et de consommer de préférence bio.

 

Néanmoins, nous pouvons constater qu'il existe des lois limitant ou interdisant l'utilisation de certains perturbateurs endocriniens. Par exemple en 2004, le parabène a été enlevé des cosmétiques grâce à une pression des consommateurs sur les industrielles, qui s'inquiétaient de la corrélation entre parabène et cancer du sein. De plus en plus d'actions sont menées par le gouvernement, les scientifiques et les associations d'intérêt général dans la lutte contre les perturbateurs endocriniens.

Léonie BINET & Leslie CHANGEA